forum test -
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 RP with Dante (it happened) : meurtre entre voisin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Date d'inscription : 16/11/2012
Messages : 569
Anecdotes : en cours
POUVOIRS : Marah possède le pouvoir d'altérer la perception de la réalité en exerçant un contrôle mental sur une/des personnes visées, en contre partie, elle a malheureusement des effets secondaires assez violent lorsque son champs d'action se voit augmenté. En effet lorsqu'elle use de son pouvoir à un haut degrés, la jeune femme ne tient que quelques minutes puis s'évanouie ou encore se voit affublé de crise apparenté à de l'épilepsie, avec des tremblements violents. Seul, des médocs peuvent la calmé. Mais ce n'est pas toujours aussi simple. Son organisme à de plus en plus de mal à gérer les crises, et elle aussi.
Listen my Voice in your Head
MessageSujet: RP with Dante (it happened) : meurtre entre voisin   Sam 26 Aoû - 9:20


Dante & Sutton
 
Sutton se trouvait dans sa cuisine fraîchement aménagée, non loin d’elle une tasse de Thée, elle ne put s’empêcher de laisser échapper un soupire. Une petite s’était rapidement imposé au vu de la montagne de carton qu’il lui restait à défaire. Doux Jésus. Elle en avait oublié combien s’était crevante d’emménager dans une nouvelle maison. Mais avec les récents évènements: James et la venue d’un potentiel bébé, la jeune femme était à fleur de peau, stressé. Mais aussi un peu perdu depuis qu’elle avait reçu le coup de fil de son mari, Marlon qui avait dû se résoudre à rester quelques jours supplémentaires à New York afin de veiller sur son père. Elle l’acceptait bien entendu, mais à contre-coeur. Elle avait tant besoin de lui à ses côtés. Être seule dans cette maison... parfois elle regrettait, peut-être aurait dû-elle acceptait l’invitation de ses parents à venir s’installer dans le ranch familial ? Tant de doute, tant de question se bousculer dans sa tête. Cette histoire avec James et… devrait-elle garder le bébé ? Peut-être devait-elle commençait par prendre un rendez-vous chez la gynécologue histoire de s’assurer qu’elle ne se faisait pas du mouron pour rien. Oui, c’était une bonne idée. Elle allait faire ça. Avec un peu de chance elle ne serait pas enceinte, ça pourrait attendre. Tout rentrerait alors dans l’ordre.

Plongée dans ses pensées, le regard perdu au loin, elle porta une nouvelle fois son mug à ses lèvres. La liquide couleur dorée désormais froide, la fit quelque peu frissonner. Mine de rien, les matins à Cassas se faisaient frisquets comparés aux après-midi. Elle resserra alors sa petite veste en laine, un sourire se dessinant sur ses lèvres alors qu’elle tendit l’oreille, le bruit d’un moteur de voiture sembla venir à ses oreilles. — “Chouette Alix est là ” murmura-t-elle alors qu’elle posa rapidement sa tasse de thé lorsque la sonnerie retentit, réduisant ainsi l’espace entre elle et la porte d’entrée. La main tendue vers la poignée, elle l'ouvrit presque à la volée, excitait à l’idée de retrouver sa petite soeur qu’elle n’avait pas vue depuis quelque temps déjà, prête à la prendre dans ses bras. Les soeurs Stokes était toujours aussi démonstrative entre elles.

Mais la surprise fut tout autre, elle tomba nez à nez avec une partie de son passé. Son sourire s’effaça presque aussitôt alors qu’elle tenta se referme presque aussi rapidement la porte qu’elle l’avait ouvert. Erreur, il mit son pied au niveau de l’embrasure de la porte — “ dégage ou j’appelle les flics (...) Nous deux c’est fini !” le coeur qui s’emballe, les cheveux en bataille, et une fraction de seconde la porte s’ouvre à la volée, elle trébuche sous le choc, tombe à terre alors qu’il entre dans la pièce. — “ ne t’approche pas de moi ! ” Elle se relève tant bien que mal, il est là face à elle, un air menaçant sur le visage.

Lui dit qu’il ne comprend pas pourquoi elle l’a abandonné, après tout ce qu’il a fait pour elle, qu’il l’aime encore. Qu’elle est à lui et à personne d’autre. Que Marlon est un pauvre type, qu’elle n’aurait jamais dû l'épouser. Puis avance dangereusement, guette le moindre des mouvements de la jeune femme. Sutton, le souffle court, le coeur qui s'emballe une nouvelle fois, elle se saisit du premier ustensile de cuisine qui lui tombe sous la main. Un couteau. Tout se passe très vite, il se met à hurler, à la menacer. Lui dit qu’elle va le regretter. Puis finit par fondre sur elle. Trente secondes, il lui avait fallu trente secondes. Lui lui était fait lâcher le couteau. Ses mains posées sur la gorge de la jeune femme se servent peu à peu, elle essaye de se dégager. En vain. Elle a peur, terriblement peur. On dit souvent que lorsque la mort est proche, on voit sa vie défiler devant ses yeux. Ce fut le cas pour Sutton.

Elle s’effondre doucement le long du frigo, alors qu’il insiste, puis dans un dernier élan de désespoir le couteau tombé, elle saisit et poignarde au premier endroit qu’elle peut accéder. À cet instant, la panique qui l'envahit, un filet rouge écarlate s’échappe peu à peu, elle rencontre alors les yeux exorbités de son bourreau, visiblement surpris par tant d’audace. Les larmes finissent par couler, elle ne réagit pas. Ensanglanté, sa vue se trouble.

___________________________________


FIGHT TO SURVIVE

blablaba en cours  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://miserymind-test.bbactif.com
avatar
Date d'inscription : 16/11/2012
Messages : 569
Anecdotes : en cours
POUVOIRS : Marah possède le pouvoir d'altérer la perception de la réalité en exerçant un contrôle mental sur une/des personnes visées, en contre partie, elle a malheureusement des effets secondaires assez violent lorsque son champs d'action se voit augmenté. En effet lorsqu'elle use de son pouvoir à un haut degrés, la jeune femme ne tient que quelques minutes puis s'évanouie ou encore se voit affublé de crise apparenté à de l'épilepsie, avec des tremblements violents. Seul, des médocs peuvent la calmé. Mais ce n'est pas toujours aussi simple. Son organisme à de plus en plus de mal à gérer les crises, et elle aussi.
Listen my Voice in your Head
MessageSujet: Re: RP with Dante (it happened) : meurtre entre voisin   Dim 27 Aoû - 14:42


Dante & Sutton

Le bruit de la porte d’entrée qui s’ouvre lentement, puis une voix qui retentit. Un léger gémissement sort de sa bouche, alors qu’elle se débat, la vie qui défile devant ses yeux, l’air qui la quitte peu à peu. Elle ne saisit pas vraiment ce qui lui arrive, et semble déconnecté de la réalité. Tout se passe extrêmement vite. Il y a une minute il avait ses mains sur sa gorge puis… plus rien, du moins, elle est ne suivit pas très bien la suite des évènements. En revanche elle se rend compte qu’elle peut désormais respirer. Assise, choquée, couverte de sang. Sutton porte sa main droite à sa gorge, la massant légèrement. Elle lui fait mal, terriblement mal. Elle aurait sans doute des bleues. Pourquoi elle ? pourquoi maintenant ? La jeune femme tremble de la tête aux pieds, elle a la nausée, comme fébrile elle n’ose bouger. Ce n’est qu’après un quelques secondes que sa vue semble revenir doucement à la normale mais, son coeur lui bat la chamade. — “ Il est mort ? ” Demande-t-elle presque dans un murmure alors qu’elle peine à déglutir.— “ Je vais aller en prison..(...) qu’est-ce que je vais faire je… Marlon.. le bébé...je.. ” Elle n’arrive pas à terminer sa phrase, elle sait que ce n’est pas de sa faute, elle n’a fait que se défendre, elle le sait. Mais eux ? vont-ils là croire ? — “ Il n’y a plus de preuve… j’ai tout ” Encore une fois, elle ne peut continuer. Elle a peur, peur de tout perdre, trente secondes, trente secondes où elle avait eu la pire idée. Trente secondes qui lui avaient sans doute coûté sa liberté, sa famille, Marlon son amour. Sa vie qui s’écroule, et Dante…qu’allait-il faire ? Le tournis, oui sa tête tourne. Elle a besoin de fermer les yeux, ne serait-ce qu’un instant, inspire, expire puis les rouvrent et finit par croiser le regard du Sicilien. — “ Qu’est-ce qu’on va faire… tout ce sang…. ”

Dante Shiavone, il se trouve désormais devant elle, les pieds dans la liquide couleur rouge écarlate. Le corps de son bourreau, James se trouve juste derrière lui. Dante venait finalement de finir le travail. Il l’avait roué de coups, le couteau encore dans son flanc droit. Elle tente de se redresser, mais ses pieds sur la flaque de sang la font glisser, elle retombe lourdement sur le sol, penaude puis fond en larmes. Les nerfs qui lâchent. — “ On vas aller en prison, je suis pas une meurtrière je.. ”En effet, non elle n’est pas une meurtrière, beaucoup de monde pourrait l’attester, mais James était un flic. On sait tous comme ils se protègent. Aucun de ses soi-disant collègues n'allait vendre la mèche et salir l’honneur d’un flic. Elle était piégée. Une seule solution s’offrait à eux et elle n'aurait jamais cru le dire un jour. — “ Il faut faire disparaître le corps, on… on a pas le choix… James est un flic ” lui dit-elle en levant les yeux vers lui, soudain inquiète, ne sachant pas vraiment s’il allait l’aider ou bien, au contraire la dénoncer.




___________________________________


FIGHT TO SURVIVE

blablaba en cours  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://miserymind-test.bbactif.com
avatar
Date d'inscription : 16/11/2012
Messages : 569
Anecdotes : en cours
POUVOIRS : Marah possède le pouvoir d'altérer la perception de la réalité en exerçant un contrôle mental sur une/des personnes visées, en contre partie, elle a malheureusement des effets secondaires assez violent lorsque son champs d'action se voit augmenté. En effet lorsqu'elle use de son pouvoir à un haut degrés, la jeune femme ne tient que quelques minutes puis s'évanouie ou encore se voit affublé de crise apparenté à de l'épilepsie, avec des tremblements violents. Seul, des médocs peuvent la calmé. Mais ce n'est pas toujours aussi simple. Son organisme à de plus en plus de mal à gérer les crises, et elle aussi.
Listen my Voice in your Head
MessageSujet: Re: RP with Dante (it happened) : meurtre entre voisin   Dim 27 Aoû - 21:05


Dante & Sutton

«  Je crois que oui » Ses mots résonnent en boucle dans sa tête alors qu’elle réalise peu à peu les conséquences de son action. Pourquoi, mais POURQUOI donc avait-il fallu qu’elle ouvre cette porte. On lui avait tant de fois répéter à maintes reprises de faire attention. Certes elle n’était pas dans une grande ville comme New York, mais Cassas était loin d’avoir un taux de criminalité de zéro pourcent. Elle devait le savoir pourtant non . Elle baissa la tête, regardant une dernière fois le corps. Elle ne l’avait pas loupé ce salopard. Même mort il arrivait à lui faire vivre un enfer. Elle n’était déjà pas assez effrayée comme ça avec les lettres qu’il lui envoyait, il fallait maintenant qu’elle s’occupe de faire disparaître son corps. Si par malheur sa soeur Alix arrivait, elle la mettrait en danger elle aussi. Et ça, il en était hors des questions. Perdue dans ses pensées, elle s’imaginait déjà en tenue d'orange.

« Shh sh calme toi » C’était Dante, elle sursauta, ses yeux se perdirent dans ceux de son voisin. Elle était apeuré, complètement perdue. Ce n’était pourtant pas d’elle. Ou était donc passé la courageuse Sutton ? Celle qui vivait pour l’adrénaline ? À coup sûr c’était ses “hormones” qui lui jouer des tours.
« Mais comment tu veux que je me calme ! JE LES TUER .(..) ça là » elle montra du regard la pagaille dans la cuisine : le sang, le couteau, l’air totalement paniqué
« ce n'est pas moi, ça ne me ressemble pas. Je...je suis plus réfléchie, ordonné d’habitude et là… je sais pas ce qu’il m’a pris.» Ho si bien sûr, elle le savait, mais peut-être était-ce bien trop tôt pour qu’elle puisse se l’avouer. Elle commençait à s’y attacher à ce petit être en elle et cela, lui faisait de plus en plus peur.
« Tu vas t’allonger, prendre un grand verre d’eau… puis passer sous une douche chaude aussi… d’accord.»

Un verre d’eau ? plaisant-il ? Sutton fronça les sourcils un instant. Apparemment Dante ne plaisantait pas à en voir son regard plus que sincère.
— “ Non c’est bon pour le verre d’eau … merci (...) c’est ce que je vais faire...” lui dit-elle visiblement plus surprise que touchée par l’attention du Sicilien alors qu’il lui tendait le verre d’eau. Le ventre noué, il était clair qu’elle ne pouvait rien avalé dans l’heure.— “ oui c’est ce que je vais faire je..” Elle l’avait pris et posé directement sur le plan de travail, se rendant compte de l’état de ses mains. À la vue de celles-ci, tremblante et couverte de sang de l’homme qu’elle venait de poignarder, la jeune femme prit soudain d’un élan de panique, ne fit pas attention et renversa le verre par terre. Évidemment, elle sursauta une nouvelle fois, ne pouvant s’empêcher de se trouver mal. Sa respiration saccadée, elle ouvrit le robinet puis s’accouda machinalement sur le rebord de l’évier sa tête dans les mains, elle ferma les yeux afin de tenter de se calmer.
— “ Inspire, expire, inspire Je peux y arriver, ça va s’arranger. ” avant de frotter énergiquement ses mains. Le sang caillé, lui donnait la nausée. « On va procéder dans l’ordre d’accord ? Qui est ce type, qu’est-ce qu’il voulait ?! ». Par où devait-elle commençait ?
— “ C’est mon ex… fin c’était mon ex. (...) Au début, je ne savais pas que c’était lui qui m’envoyait ces lettres et puis un jour j’ai reçu des roses, recouvertes de terres et de vers.” Elle lui jeta un regard en biais.— “  J’ai toujours eu le chic de choisir mes petits amis. Puis… il est devenu de plus en plus menaçant, il disait qu’il s'en prendrait à Marlon si je retournais pas avec lui….” Avec le recul, elle se demandait bien ce qu’elle avait pu lui trouver à ce type. Peut-être le côté sécurisant flic est tout ça. Sauf qu'aujourd'hui ça lui apportait plus d'emmerde qu'autre chose sa subite envie d’homme en uniforme.
« Marlon le connaît ? Il l’a déjà vu ? ». — “  Non ! Evidemment…. Du moins... je crois ” À y repenser, Marlon lui avait peut-être parlé d’un homme qui rôdait en bas de l’immeuble. Un policier. À y repenser, Marlon lui avait peut-être parlé d’un mec en uniforme qui rôdait en bas de l’immeuble. Elle n’avait pas jugé bon de lui demander à quoi il ressemblait, ou s’il y avait eu un problème dans les environs.

Elle revint à elle, alors que Dante, commençait à se séparer de ses chaussures et vêtement. Bien sûr, les vêtement. Elle allait devoir faire pareil si elle ne voulait pas attirer l’attention sur elle, encore plus si des flic serait susceptible de venir frapper à sa porte.
« Est-ce que ça va aller pour monter ? Tu te sens comment là… je veux dire, le ventre… ça va ? ». Bonne question, elle n’en savait vraiment rien. Mitigée, comme un flot d’émotion qui se déverse en elle. Des émotions qu’elles ne pouvaient contrôlé, et puis, il fallait l’avouer, actuellement sa seule priorité était de se débarrasser du cadavre qui trônait au milieu de sa cuisine.
— “ Sincèrement, je n’en sais rien. J’irais voir un médecin demain pour en avoir le coeur net. Je ne sais même pas à combien de semaine j’en suis (...) c’est assez récent. ” Se sentit-elle obligé d’ajouter à l’attention de voisin et ami. Après tout, avec cette histoire ils allaient devoir se serrait les coudes.

Elle devrait sans doute appeler sa soeur et lui avouer pour le bébé, avoir du soutien de sa part était peut-être une bonne chose.
« Désolé de t’imposer ça mais… on n’a pas le choix (...)  Tu … donne-moi tes vêtements et le temps que tu prennes une douche je vais chercher deux trois trucs chez moi… il va falloir brûler nos vêtements… et hum, j’ai du produit décapant, ça nous sera utile… ». Elle baissa soudain la tête, bonne chose de faite, elle n’avait plus le sang de ce type sur ses mains, mais ses vêtements, son jean, sa veste et son haut étaient définitivement bon pour aller à la poubelle, c’était certains.
— “ D’accord on fait ça… tu m’as l’air de savoir ce que tu fais… et étrangement je ne veux pas savoir comment ça se fait, je veux juste que ce cauchemar s'arrête ! ” finit-elle par lui dire alors qu’elle entreprit de se séparer à son tour de ses vêtements en toute hâte. En petite tenue. Elle se mit à frissonner.  
« Est-ce que t’as un vieux tapis dont tu souhaites te débarrasser ou quelque chose pour l’enrouler dedans ? ». Bonne question… elle réfléchit un instant avant de lui montrer du doigt le placard.
— “ Pas de tapis, mais un rouleau de plastique, on s’en est servi pour protéger nos meubles quand on a emménagé.” Dante s’éloigna se dirigeant en quelques enjambés ers le cadavre, tendant la main pour attraper soigneusement le couteau planté avec un torchon. La nausée lui reprit alors que son voisin était de nouveau à ses côtés en train de nettoyer soigneusement l’arme du crime dans l’évier. Quant à Sutton, elle resta bien silencieuse, durant ce processus. Elle était presque impressionné par le “savoir-faire de l’homme, son sang-froid, sa minutie des détails. ça en devenait presque flippant.
« Rien ne va t’arriver, tu n’iras pas en prison, et Marlon ne sera pas mêler à ça…. ». Étrangement, elle n’en était pas si sûr, avec les commères qui habitait dans ce quartier, même la venue de Dante chez elle, allez surement en faire parlé plus d’un.
— “J’espère...sincèrement.(...) Euh.. attend elle marqua une légère pause tout en montrant le siphon d’un doigt inquiet. — “ J’ai vu dans les experts qu’ils pouvaient détecter le sang avec la lumière bleud, est-ce qu’il y aurait … un moyen que tu en es une ? Ou je deviens trop parano ?” Trop parano ? dans une ville comme Cassas on ne l’était jamais vraiment trop.
« Il faut que je retourne chez moi…. je ferme à clefs et je reviens d’accord ? ça va aller là je peux te laisser ? ».
— “Quoi ? attend tu vas pas me laisser seule. Je...j’ai peur Dante.




___________________________________


FIGHT TO SURVIVE

blablaba en cours  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://miserymind-test.bbactif.com
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: RP with Dante (it happened) : meurtre entre voisin   

Revenir en haut Aller en bas
 

RP with Dante (it happened) : meurtre entre voisin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Petite chamaillerie entre voisin [Iseult]
» TERMINE : Petit meurtre entre amis. (Edward)
» L'herbe entre les doigts de pied ! [Dante ♥]
» Haiti en Marche: Haiti entre la Chine et Taiwan
» Conflits entre les syndicats au sujet du CEP et des elections.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DEMO FORUM TEST MISERY MIND :: Ma deuxième catégorie :: Mes rps-