forum test -
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Anthelme vs Marah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Date d'inscription : 16/11/2012
Messages : 569
Anecdotes : en cours
POUVOIRS : Marah possède le pouvoir d'altérer la perception de la réalité en exerçant un contrôle mental sur une/des personnes visées, en contre partie, elle a malheureusement des effets secondaires assez violent lorsque son champs d'action se voit augmenté. En effet lorsqu'elle use de son pouvoir à un haut degrés, la jeune femme ne tient que quelques minutes puis s'évanouie ou encore se voit affublé de crise apparenté à de l'épilepsie, avec des tremblements violents. Seul, des médocs peuvent la calmé. Mais ce n'est pas toujours aussi simple. Son organisme à de plus en plus de mal à gérer les crises, et elle aussi.
Listen my Voice in your Head
MessageSujet: Anthelme vs Marah   Lun 21 Déc - 14:51




Broken heart, too hard of breathe

feat Anthelme




Quelque chose que j’avais sans doute oublié depuis ses dix ans qui me séparent de ma toute première fois à l’ASG : Lorsque vous êtes retenu captif, la notion du temps devient rapidement au fil des jours et des heures une notion très subjective. Sous les mains des agents de l'ASG, du Docteur Allen, suppliant, hurlant, poussant des cris à longueur de journée jusqu’à devenir complètement aphone. C’était terrible, ce sentiment d’impuissance, vous ne pouviez que subir sans broncher au risque de souffrir encore un peu plus. Parfois, vous vous réveillez en croyant savoir ou vous êtes, puis vous revenez brutalement à la réalité par deux hommes qui pénètrent dans votre cellule et vous arrache à vos certitudes. Part terre recroquevillée sur moi-même, je fixais le mur d’un air absent. Les larmes ne coulaient plus depuis quelques jours déjà, mais les spasmes étaient toujours bel et bien là. Le moindre petit mouvement était devenu un calvaire, me rappelant toujours un peu plus dans l’endroit où je me trouvais. Dans quel enfer nous étions.

Mon corps recouvert de coupure dut à l’interrogatoire forcé d’Allen n’avaient eu aucun effet, hormis de me déconnecté encore un peu plus de la réalité. Les images, les souvenirs de ces derniers jours me reviennent en tête encore et encore. La lame qui tranche ma peau, qui m’arrache des hurlements. Le souffle court. Je veux que ça finisse, que ça cesse. Et je pense à lui, à mon frère. Il me manque. Parfois, il me semble entrevoir sa silhouette au détour d'un couloir, puis plus rien. Le trou noir. L’idée de ne plus le revoir me hante, un peu plus chaque jour. Pourquoi nous ? pourquoi moi ? Qu’avais-je mérité pour subir tout ça ? Les paroles de Charlie tournent en boucle dans ma tête. « C’est de sa faute. C’est de ta faute Marah! (…) Pourquoi tu leur as volé cette clé ? (…) on va tous mourir. » Pourquoi avait-elle dit une telle chose ? Elle ? une de mes meilleures amies ? Avait-elle si peu confiance en moi ? Jamais je n’aurais mis volontairement leur vie en danger à cause d’une clé USB. Si j'avais eu une quelconque information, je leur aurais donné sans hésiter, si cela pouvait les sauver. Mais tout ce que je savais, c'est que Roman l’avait en sa possession et qu’il n’avait jamais voulu me dire quoi que ce soit sur la « cachette » et des documents qu’elle contenait, surement par peur qu'il m'arrive quelque chose. Quelle ironie. Me voilà bien avancé.

Je sors de mes pensées, je me balance, d’avant en arrière, perturbé, les yeux rougis. Je ne suis plus que l’ombre de moi-même. Anthelme. Mon coeur se serre. J’aurais tant voulu lui dire que je le serrer une dernière fois ou même simplement le voir une fraction de seconde pour m’assurer qu’il était toujours vivant. Mon esprit repart, ses visages qui me regardent comme un monstre alors que je tente de me défaire de mes liens. Je supplie, hurle, crie, mais plus rien ne sors. Le noir complet, je sombre. Je gémis.

Retour à la réalité. Je ressers un peu plus mes bras autour de mes genoux. Aucun son. L’angoisse qui monte. Un sentiment d’insécurité grandi au fur et à mesure que le bruit des portes s’ouvre. Je devine qu’ils arrivent pour moi. Qu’ils sont là, pas loin. Leurs pas raisonnent sur le marbre blanc. Je ferme les yeux, mes autres sens prennent le dessus. Ils sont plusieurs. Je frissonne, j'ai peur. La panique m’envahi mais incapable de bouger, je reste planté là, comme tétanisée. Ils ne sont plus qu’à quelques mètres de ma cellule, je le sens. Mon pouls s’accélère. Le sentiment d’impuissance reprend le dessus alors que la seule idée de mettre un pied en dehors de cette cellule me terrifie, parce que je sais ce qui m’attend. Un frisson parcourt le long de ma colonne. La panique m’envahis mais incapable de bouger, je reste planté là, comme tétanisée. Ils ne sont qu’à quelques mètres de ma cellule, je le sens. Mon pouls s’accélère, ma poitrine se soulevant plus rapidement que la normal, mon coeur s'emballe.

Ils entrent à l’intérieur. À mon grand étonnement, je ne fais rien. Ne dis rien. Je ferme simplement les yeux pendant quelques secondes pour m’habituer à la lumière aveuglante du sol. Ils me soulèvent avec une facilité déconcertante, m’entraînant dehors. Je ne tiens plus debout seule. Ils me trainent comme un vulgaire morceau de viande. Je jette un dernier coup d’oeil derrière moi. Désormais, cette cellule était le seul endroit de paix et j'aurais souhaité ne pas la quitter.

Ils me maintiennent fermement pour me dissuader de tenter quoi que ce soit. La semaine dernière avait été éprouvante, mais j’avais fini par faire abstraction de ce qui se passait autour de moi. Me refermant peu à peu sur moi-même, fermant mon esprit à tous ceux qui tenter de m’atteindre. Seule Charlie, c’était jouer de moi. Je ne savais pas encore si je devais lui en vouloir de m’avoir fait ça ou si je le méritais. Si tout ce qui arrivait était réellement de ma faute. Peut importe. C'est surement déjà trop tard. Tout ce que j’étais en mesure de savoir, c’est que j’allais probablement mourir dans très peu de temps. Charlie, Tyler, Anthelme quant à eux, j’espérais qu’ils soient rapidement secourus par Caesar et mon frère. L’idée même de les perdre me donner la nausée. Et dire qu’il y avait quelques semaines, la seule chose qui me perturbait était Anthelme, désormais ma seule préoccupation était de rester en vie.

De nouvelle portes s’ouvrirent, pour laisser place à une salle d’interrogatoire. Un gémissement sorti de mes lèvres reconnaissant l’endroit où Néron s’était acharnée sur moi les premières heures de captivité. Il faisait sombre, une faible lumière, une vitre teintée devant moi. Ils m’installent rapidement sur une des deux chaises qui ornent la pièce, les mains attachées le long des accoudoirs. La tête baissée, le corps tremblant, je peux m’empêcher de passer ma langue sur mes lèvres. Le goût du métal me parvint. Je grimace une nouvelle fois alors que la porte s’ouvre sur Lucretia Adler, son habituel sourire hautain sur les lèvres. Elle reste silencieuse un moment, l’air songeuse. Elle me fixe intensément tout en restant dans l'encadrement de la porte, légèrement en retrait. Qu'attend-elle ? Vite que tout ça finisse, que je puisse retourner dans ma cellule. Je lève les yeux vers elle, fatiguée de ce manège lorsqu'elle s’écarte doucement de la porte pour laisser entrer une personne. Anthelme suivit de ses gardes. Mon coeur rate un battement, mon corps se raidit. Les lèvres légèrement entrouvertes par la surprise, je finis par déglutir difficilement commençant à comprendre ce que Lucretia avait en tête. Elle allait s'en servir contre moi. L'histoire ce répéter encore. Je le suis du regard. Non pas ça, pas lui. Pas l'homme que j'aimais.  « Anthelme » Soufflai-je, les larmes menaçant de coulé d’une seconde à l’autre. Il fallait que je tienne. Je jetais un rapide coup d’oeil à Lucretia puis vers Anthe. Comment allais-je gérer ça ?

Mots:903

love.disaster

___________________________________


FIGHT TO SURVIVE

blablaba en cours  


Dernière édition par Misery Mind™ le Dim 27 Déc - 21:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://miserymind-test.bbactif.com
avatar
Date d'inscription : 16/11/2012
Messages : 569
Anecdotes : en cours
POUVOIRS : Marah possède le pouvoir d'altérer la perception de la réalité en exerçant un contrôle mental sur une/des personnes visées, en contre partie, elle a malheureusement des effets secondaires assez violent lorsque son champs d'action se voit augmenté. En effet lorsqu'elle use de son pouvoir à un haut degrés, la jeune femme ne tient que quelques minutes puis s'évanouie ou encore se voit affublé de crise apparenté à de l'épilepsie, avec des tremblements violents. Seul, des médocs peuvent la calmé. Mais ce n'est pas toujours aussi simple. Son organisme à de plus en plus de mal à gérer les crises, et elle aussi.
Listen my Voice in your Head
MessageSujet: Re: Anthelme vs Marah   Dim 27 Déc - 16:07

Elle vint alors doucement se décollé de la porte d'un air nonchalant, fermant lentement la porte derrière elle. Les gardes vinrent se poster de part et d'autre de la salle, nous fixant. Lucrétia se mettant doucement en place, posant un dossier sur la table ainsi qu'une seringue. Mes yeux rivés sur le liquide qu'elle contenait. Marah ? M'appelait-elle. Je relevais doucement la tête, mon coeur se mettant à tambouriné dans ma poitrine. Qu'est-ce qu'elle allez nous faire ? " je vais désactivé ton implant, nous voulons que tu mesures l'importance de tes actes, mais ce n'est pas une raison pour tenté quelque chose. Sinon ton ami ici présent en pâtira. Suis-je assez clair ? " Elle se redressa légèrement, plongeant sa main derrière son dos, ressortant une arme, elle la déposa sur la table bien en vu alors que je tentais de reculé." Non je... "Pas de panique ma chère, on ne s'en servira qu'en dernier recours. " Fini- t-elle par me dire un léger sourire en coin. "Tu as compris ? " alors que je lui répondit à l'affirmative, d'un léger signe de tête. Je n'osai regarder Anthe dans les yeux et tout doucement, je sentis cette chaleur qui était mienne, une légère secousse dans ma nuque signe que l'implant venait d'être désactivé. J'aurais put facilement tenté quelque chose, mais si Anthe se faisait tuer... Je ne me pardonnerai certainement pas, alors je restais immobile scrutant larme. elle aurait put être agréable, mais non. Au lieu de ça une vague d'émotion me parvint, violente comme je n'en avais jamais eu. Les larmes me montèrent aux yeux, ouvrant grand la chose, baissant la tête, je me retint d'hurler alors que je me rendais petit à petit compte de la douleur qu'éprouvait Anthe, combiné à la mienne. J'étais dévaster, le souffle me manqué, mon coeur s'emballé, la nausée me monti. Elle passait alors derrière moi,  me soutenant la tête. "



" Bien maintenant que j'ai toute ton attention, votre attention pardon. Nous allons pouvoir commençais. Anthelme ? Elle vint se posé derrière lui, ôtant ses gants noir en velours, les donnant à son assistant. Elle vint à sa place initiale, se penchant légèrement au dessus de l'épaule d'Anthelme. Me regardant en même temps. Je me redresse, comprenant ce qu'elle avait en tête avant même qu'elle commence."Sais-tu pourquoi tu te trouves ici Anthe ? Moi je vais te le dire. Dit-elle en marquant une légère pause. "Marah ici présente, nous as dérobé il y a quelques années une clé USB. Et... visiblement, depuis son séjour ici, elle n'a pas l'air très coopérative. tu nous servira donc de moyen de pression. Mais en attendant voyons voir ceci... Dit -elle en s'emparant du dossier, déposant diverses photos tout doucement " Commençons doucement, suite aux informatiosn donnés par Charlie nous... avons repéré notant la moindre de mes réactions. Alors que petit à petit mon visage ce décompose.<



Apparemment vous êtes plutôt proche...
Fini t-elle par dire en observant

___________________________________


FIGHT TO SURVIVE

blablaba en cours  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://miserymind-test.bbactif.com
 

Anthelme vs Marah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» I'm a nightmare slayer - Marah Griffith
» Nooma Marah Kensington
» i'm a beautiful liar (Marah & Anthy')
» Be nice, little cat. [ft. Marah Darshkov]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DEMO FORUM TEST MISERY MIND :: Ma deuxième catégorie :: Mes rps :: Archives rps-